Fête du cinéma d'animation

Ce festival de cinéma pour le jeune public est organisé à Montbéliard par le Centre Image. L'objectif est de faire découvrir le cinéma d'animation - ses auteurs, écoles et différentes techniques - aux plus jeunes, à travers la rencontre avec l’œuvre et la pratique.

 

L'idée est de donner à voir des films de patrimoine ou des films d'actualité remarquables, de construire tout un univers - non virtuel - en lien avec l’œuvre retenue et dans lequel les jeunes sont immergés. C'est tout l'intérêt du travail avec le plasticien François Gauthier avec lequel nous travaillons depuis huit ans désormais et qui construit des décors en volume liés à un film. Le 'Faire' est également important pour nous : les enfants peuvent toucher, pratiquer, construire et s'amuser tout en apprenant.

 

La prochaine Fête du Cinéma d'Animation se déroulera en Octobre 2021.

 

Voici le programme de l'édition 2019 qui s'est déroulée du 8 au 24 octobre et qui rendait hommage au dessinateur et illustrateur Tomi Ungerer.

Qui est Tomi Ungerer ?

Jean Thomas (Tomi) Ungerer naît en 1931 à Strasbourg dans une famille d'horlogers. Son père meurt alors qu'il n'a que trois ans et les difficultés matérielles qu'entraîne ce décès obligent la famille à quitter Strasbourg pour un petit village situé à proximité de Colmar. Les environs de Colmar avec leurs paysages romantiques, leurs villages paisibles, leurs habitants chaleureux, fournissent à Tomi Ungerer quelques éléments de base d'une partie importante de son oeuvre.
En 1940, lorsque les Allemands annexent l'Alsace, le changement de l'ordre social et la distorsion des valeurs morales qui en résulte troublent profondément Tomi. Il redevient français en 1945, c'est alors que commencent des années difficiles. Il part en voyage, traverse l'Europe et fait son service militaire en Afrique du Nord. Pas pour longtemps, car il ne supporte pas la discipline militaire et il est démobilisé. Il rentre à Strasbourg et s'inscrit aux Arts-Décoratifs. Là encore, il se fait renvoyer pour indiscipline. Avec 60 dollars en poche et quelques cartons pleins de projets, il décide alors de partir pour les Etats-Unis. Ursula Nordström, éditeur de livres pour enfants, lui donne sa chance : c'est le début d'une longue série : il publiera près de quatre-vingts titres en dix ans.
Parallèlement, ses activités d'illustrateur, de publicitaire et d'affichiste le rendent célèbre. Ses affiches contre la guerre du Viêt-nam, par exemple, et ses livres pour adultes lui assurent la réputation d'un des plus grands dessinateurs satiriques et humoristiques de notre temps.

Aujourd'hui, le cinéma lui permet de prolonger son art. Plusieurs courts métrages et deux longs métrages ont été réalisés : Les Trois brigands fut un succès surprise en 2007 et Jean de la Lune la suite logique des événements, cinq ans plus tard. Dans les deux films, Ungerer assure la voix du narrateur.

  • Une exposition autour du film Les trois brigands sera conçue par le plasticien François Gautier et intégrera une salle de cinéma éphémère dans laquelle le film sera projeté. (Exposition ouverte au public le mercredi, sur réservation uniquement)

Réalisé par Hayo Freitag, d'après l'oeuvre de Tomi Ungerer. 1h19. 2007. Allemagne. Film présenté en Version française.

Synopsis : Trois méchants brigands passent leur temps à détrousser les voyageurs en diligence et à détruire les attelages... Leurs forfaits commis, ils accumulent leurs butins dans une caverne retirée en haut de la montagne. Sans coeur et sans scrupule, rien ne les arrêtent jusqu'au jour où l'unique occupant de la diligence est Tiffany, une petite fille orpheline. Surpris, ils emmènent l'enfant dans leur repaire.
"Que faites-vous de tout cet or ?" demande-t-elle. Les trois hommes ne s'étaient jamais posé la question.... Grâce à une merveilleuse alchimie, la petite fille réussit à attendrir les redoutables bandits. Leur vision sombre et violente du monde change du tout au tout, ils arrêtent les pillages, libèrent les enfants d'un orphelinat dont la directrice s'adonne à un trafic de confiseries et décident d'acheter un château pour y héberger tous les orphelins du pays. De trois redoutables méchants, ils deviennent, au contact de la petite fille, des pères de famille tendres et attentionnés !

Pour les écoles et centres de loisirs de Montbéliard, la projection et la visite de l'exposition (+ ateliers) sont gratuites.

  • Jean de la lune au cinéma Colisée.

Ce film, réalisé par Stephan Schesch, est l'autre grande adaptation cinématographique de l’œuvre d'Ungerer.

Synopsis: Alors que tous les enfants de la Terre s'endorment en l'observant de loin, le petit Jean de la Lune, seul habitant du satellite, s'ennuie. Profitant d'une comète qui passe près de lui, il rejoint la planète bleue. Croyant assister à une invasion extraterrestre, le Président de la Terre, qui vient de prendre le pouvoir, ordonne l'arrestation de Jean. Il commande également au savant Ekla des Ombres la construction d'une fusée.

Deux séances à 9h15 : Mardi 15 octobre et Vendredi 18 octobre

  • Des ateliers d'initiation au cinéma d'animation en classe à partir de l'outil pédagogique l'Atelier cinéma : https://www.cnc.fr/professionnels/actualites/latelier-cinema_878001

Les films et l'exposition sont destinés aux enfants à partir de 9 ans (CE2 / CM1 / CM2)

Renseignements

Sacha Marjanovic / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 07.50.58.51.25

avec le soutien de la Ville de Montbéliard

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.