Collège au cinéma a été mis en place et labellisé dans le département du DOUBS en 2005 avec l’aide du Conseil Général du DOUBS.

Pour l’année scolaire 2016-2017 sur l’ensemble du département, ce dispositif a réuni la participation de 48 collèges  représentant 5850 d'élèves qui ont été accueillis dans douze salles de cinéma.

Le Rectorat de Besançon organise des formations ouvertes aux enseignants pour chaque film programmé dans le dispositif. Chaque film est également proposé en prévisionnement avant les séances accueillant les élèves.

Titres des films Collège au cinéma 2017-2018

6e/5e

1er trimestre: Mon Oncle de J.Tati- France- 1h50

2eme Trimestre : Adama de Simon Rouby- France- 1h21

3eme trimestre : Les Bêtes du sud sauvages de Benh Zeitlin- USA- 1h33

4e/3e

1er trimestre:   Moonwalk one de Théo Kamecke- USA- 1h48 

2eme Trimestre : Adama de Simon Rouby- France- 1h21

3eme trimestre : Les Bêtes du sud sauvages de Benh Zeitlin- USA- 1h33

 

 

DVD des dispositifs « Lycéens et apprentis au cinéma », « Collège au cinéma » et « École et cinéma » en prêt à l’Atelier Canopé 25-Besançon.

http://www.cndp.fr/crdp-besancon/index.php?id=4514 

 

Les films Collège au cinéma programmés en 2016/2017 :

 

Salles participantes

 

Modalités

L'opération Collège au Cinéma sera à nouveau mise en place pour la rentrée 2017/2018 avec le soutien du Département du Doubs, du ministère de l'Education Nationale et du Ministère de la Culture

Cette opération a pour but de sensibiliser les collégiens aux films classés art et essai.

Concernant l'aide financière apportée par le Département, les mesures suivantes sont appliquées :

  • Prise en charge à 100% des tarifs entrée  à hauteur de 2,50 € par élève et par trimestre, pour toutes les classes de 6ème et classes spécialisées
  • Prise en charge intégrale du coût du transport pour les classes de 6ème et classes spécialisées  jusqu'à la salle de cinéma la plus proche, si cette dernière est située dans une commune différente du lieu d'implantation du collège.
  • Les inscriptions pour les autres niveaux sont à la charge du collège.

Trois films, par niveau de classes (6ème/5ème et 4ème/3ème) et à raison d'un par trimestre, sont proposés, sur le temps scolaire, aux classes volontaires lors de séances dans les salles de cinéma partenaires.

Les classes assistants aux projections doivent impérativement rester les mêmes tout au long de l'année.

Les professeurs encadrants sont conviés à participer à des formations préalables organisées par le Rectorat.

Chaque collège souhaitant bénéficier de cette action s'engage sur l'ensemble du dispositif.

Pré-inscription en juin de chaque année (lien envoyé par le centre image de Montbéliard)

Inscription définitive en septembre 2017. (courrier envoyé par le département a tous les principaux des collèges)

 

Formations

Le Rectorat de Besançon organise des formations ouvertes aux enseignants pour chaque film programmé dans le dispositif.

Chaque enseignant du niveau 6eme  peut choisir 3 formations en début d'année scolaire sur le site du Rectorat de l'académie de Besançon.

Ces sessions de formation ont pour objectif principal d’apporter aux enseignants de toutes disciplines des éléments de savoir et d’analyse qui leur permettront d’élaborer ultérieurement eux-mêmes un dispositif pédagogique approprié à leurs classes et à leur discipline.

Chaque participant reçoit une documentation détaillée sur le film pour l’aider dans cette tâche.

La formation est fondée prioritairement sur l’analyse filmique, sémiotique, narrative et esthétique, les autres activités proposées s’articulant toujours à celle-ci dans le but de favoriser la créativité pédagogique en évitant des séquences clés en main :
- échanges concernant le contenu du film dans ses dimensions culturelle, historique, idéologique
- réflexion collective sur les ’préparations’ possibles des élèves à la diffusion de certains films
- analyse comparée de critiques du film
- visionnement de documents audiovisuels de complément (portant sur le contenu, le genre, l’écriture)
- préparation éventuelle de fiches d’intervention pédagogique.

Chaque session commence par la projection du film, avec la possibilité pour les enseignants qui le connaissent déjà, d’une prise de notes ciblée qui fera l’objet d’un échange le moment voulu en cours de journée.